Monter un drone « vidéo » (installation train rétractable + nacelle vidéo) – 1e partie

1e partie détaillant le gros du montage. Pour la configuration et le fine tuning ce sera dans le prochain article.

J’ai acheté il ya quelques bons mois déjà un train d’atterrissage Quanum 450 de chez HobbyKing et je le gardais sagement au chaud pour monter un super drone vidéo. Voici une photo de la chose :

Quanum 450 series
Quanum 450 series

Pour le principe de fonctionnement c’est très simple. Il y’a 2 petits servos qui servent à remonter ou descendre le train, ça se raccorde directement à un canal du récepteur de la télécommande. Les deux pieds se détachent du chassis en tirant sur une petite vis à ressort. Le plateau inférieur peut être retiré du chassis, il est fixé par 4 vis.

Je vais d’abord commencer par ce que je veux faire. Un drone video on a dit. Donc un engin avec une caméra stabilisée, permettant de faire de jolies vidéos.

J’avais déjà dans mon bric-à-brac hangar une plate-forme de quadricoptère composée d’un chassis SK450 avec un contrôleur de vol DJI Naza-M V2 mais j’étais pas super content du montage de la caméra et le fpv, etc.

SK450+DJI Naza-M V2, il est magnifique
SK450+DJI Naza-M V2, il est magnifique

Je me suis donc dit que c’était l’occasion de tester quelque chose de plus efficace. En effet, si on monte directement sur le quadricoptère une caméra de type GoPro on se retrouve souvent avec 2 problèmes :

  • Des morceaux du quad sont visibles à l’image (2 bras + hélices, train d’atterrissage, etc.)
  • Les mouvements du quad sont visibles sur la vidéo (lorsqu’il penche la vidéo penche par exemple).

Pour obtenir donc de belles vidéos et éliminer ce genre de problème j’ai donc choisi :

  • D’utiliser une nacelle stabilisée.
  • De monter un train rétractable (notre fameux Quanum 450).

Pour la nacelle j’ai acheté en Chine directement une « Gopro Hero3 DIY CNC Metal Camera Gimbal Mount » (Nacelle 2 axes pour caméra GoPro, environ 45$). Ou cette version plus récente avec contrôleur Storm 32 bits pour 55$.

2-Axis-Brushless-Gimbal-Camera-Mount-with-32bit-Storm32-Controller-for-Gopro-3-4-Black

Pour le prix ça fait le travail, juste une petite frayeur avec le firmware. J’ai essayé de le mettre à jour malgré le fait qu’il faut pas. Je me suis retrouvé avec une caméra inerte … le temps de chercher le bon firmware non signé dans les bas-fonds de l’Internet. Plus de peur que de mal.

La nacelle fonctionne de manière autonome pour stabiliser la caméra. On peut raccorder les deux axes au contrôleur de vol afin de les commander depuis la télécommande. En pratique seule l’inclinaison « haut/bas » de la caméra est utile. Enfin, la nacelle est alimentée par le connecteur « balance » (équilibrage) d’une batterie LiPo 3S.

Donc le montage final est un empilement. La nacelle est fixée sur le plateau situé en dessous du train Quanum 450. L’ensemble est fixé sous le chassis quad SK450.

On part de là, voici le dessous du chassis SK450. On notera que j’ai enlevé les 4 pieds du chassis, ils ne serviront plus et permettront d’économiser quelques grammes.

2015-09-08 18.06.26

J’ai commencé par fixer le train d’atterrissage au SK450. La seule difficulté a été que les trous de la plaque inférieure du chassis ne sont pas en face de ceux du train d’atterrissage. 4 coups de perceuse plus tard le problème n’en est plus un 🙂

Afin de pouvoir travailler dans de bonnes conditions j’ai démonté le train d’atterrissage, les deux pieds mobiles se déclipsent (« quick release » dans la plaquette constructeur). La plaque permettant de fixer la nacelle est retenue par 4 vis.

Assemblage train d'atterrissage et chassis.
Assemblage train d’atterrissage et chassis.

Ensuite j’ai fixé la plaque supérieure de la nacelle à la plaque du train d’atterrissage. Coup de chance les trous sont à peu près en face. Voici ce que ça donne :

fixation de la nacelle.
Fixation de la nacelle au train d’atterrissage.

(j’ai raccourci les vis à la Dremel).

One fois ces étapes effectuées on revisse la plaque inférieure au train d’atterrissage et on fixe la nacelle vidéo. On obtient ce magnifique assemblage :

Vue du dessous. On notera le transmetteur FPV fixé directement sur le chassis SK450.
Vue du dessous. On notera le transmetteur FPV fixé directement sur le chassis SK450.
Vue de l'assemblage. Y'a encore des trucs qui pendent :)
Vue de l’assemblage. Y’a encore des trucs qui pendent 🙂

Notez que j’ai changé les boudins en caoutchouc livrés en standard avec le train Quanum 450 par des boudins en mousse qui sont plus massifs.

Le gros du travail est fini. Il va nous rester 2-3 petites choses :

  • Configurer la nacelle vidéo (configuration dans le FC DJI Naza pour pouvoir la contrôler)
  • Configurer le train d’atterrissage (pour pouvoir le baisser ou le remonter depuis la télécommande).
  • Déplacer le récepteur GPS (initialement fixé en haut du chassis) afin de mettre la batterie à la place (l’objectif étant d’équilibrer un minimum le quad).
  • Installer la caméra pour le FPV.
  • Modifier la distribution électrique, je veux tout alimenter depuis la batterie principale (quad + nacelle + fpv).
  • Fixer la led avec de la colle chaude.

La suite fera l’objet d’un second article. En effet j’ai commandé une nouvelle caméra FPV plus petite que l’actuelle. Hormis l’encombrement, j’ai perdu des vis sur la caméra actuelle et je galère un peu pour la fixer quelque part.

Pour ce qui est du train d’atterrissage il marche bien par contre je suis pas super convaincu par la solidité des 2 jambes (ni de leur fixation par 2 vis hexagonales microscopiques). Bref, si ça casse à l’atterrissage ou si un pied tombe en plein vol je serai pas étonné. En tout cas c’est facile à améliorer je pense.

 

 

 

2 réponses sur “Monter un drone « vidéo » (installation train rétractable + nacelle vidéo) – 1e partie”

    1. Disons que si l’annonce produit dit « ne pas mettre à jour » il faut pas le faire. Le type de nacelle que j’ai pris est un clone d’un autre produit, du coup le firmware officiel ne passe pas. Avant de tenter quoi que ce soit il vaut mieux demander au vendeur s’il à un firmware plus récent et utiliser sa version à lui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.