Améliorer ses lunettes FPV pas chères avec un récepteur externe

Je vous ai déjà parlé de mes super lunettes FPV Skyzone SKY01. Elles ont surtout le mérite de n’être pas très chères (achetées 180€) et d’offrir une qualité correcte. Par contre elles sont assez limitées et quelques détails sont très énervants.

Elles sont dotés d’un récepteur qui gère la diversité mais supportent seulement 32 canaux. D’autre part la sélection des canaux/fréquences est fastidieuse et sans indication simple. Il y’a des bons cotés également : une connectique audio/vidéo complète (AV IN, AV OUT, EAR OUT) et une qualité d’image plutôt bonne (854×480 WVGA, champ de vision de 30°).

L’idée est donc de se débarasser de quelques limitations techniques et défauts d’ergonomie en ajoutant un module de réception externe. La modification peut paraitre impressionnante mais elle reste relativement simple.

J’ai fait ce montage sur mes lunettes mais vous allez vite comprendre qu’elle est réalisable sur n’importe quelle paire de lunettes ou autre récepteur FPV disposant d’un connecteur AV IN et d’une alimentation 5V. C’est parti ?

Bien sur, on pourrait ne pas s’embêter avec cette modification et acheter directement des lunettes FPV Fatshark comme les excellentes Dominator V3 ou Dominator HD3 qui disposent d’une baie permettant d’accueillir un récepteur externe mais il nous en couterait entre 350$ et 500$. Ça reste un bon investissement certes mais ça fait beaucoup d’argent.

Module récepteur FPV externe : FuriousFPV True-D v3.5

Donc nous on va se contenter de juste prendre un des meilleurs (le meilleur) modules récepteurs externes et le greffer sur nos lunettes ou autre équipement existant.

Le FuriousFPV True-D v3.5 (79,99$) est un des meilleurs modules récepteurs disponibles sur le marché. Il est prévu pour être monté sur des lunettes Fatshark disposant d’une baie d’accueil externe.

Les caractéristiques sont très impressionnantes :

  • Récepteur diversité efficace
  • 40 canaux 5.8 GHz
  • Écran oled & boutons de navigation
  • Affichage des infos sur le canal et indication du niveau de signal par antenne
  • Recherche de canaux intelligente (autoscan, occupation du spectre).
  • Canaux favoris
  • Plein de réglages

Comprendre le principe et préparer le montage

A l’arrière du module on va trouver un connecteur 9 broches compatible avec les lunettes Fatshark.

Une fois le brochage de ce module récupéré (dispo sur Internet assez facilement) on comprend assez vite la simplicité du montage.

pinout du module true-d
  • Les pins CH0 à CH1 servent au contrôle du module depuis les lunettes Fatshark (pas besoin pour nous, on va se contenter des boutons du module)
  • Bypass ne sert à rien pour nous
  • Alimentation : 5V et GND.
  • Signal audio/video : VIDEO, AUDIO L et AUDIO R.

On comprend vite que ce module, une fois alimenté en 5V va recevoir le signal FPV 5.8 GHz via son récepteur interne et l’envoyer vers une simple sortie audio/video composite.

Donc, tant qu’on a du 5V pour l’alimenter et un connecteur AV IN sur ses lunettes, écran ou tout autre dispositif on peut y installer un tel module.

Un des enjeux va être de l’installer correctement.

Test du module True-D

On va commencer par tester le bon fonctionnement du module en l’alimentant.

Alimentation en 5V depuis un câble USB pour tester le bon fonctionnement du module True-D.
Ça fonctionne, mais on s’en doutait 🙂

Une fois le module testé on peut passer à l’installation proprement dite dans les lunettes.

Installation du module sur les lunettes Skyzone

On va en tout premier lieu se fabriquer un connecteur pour accueillir le module True-D. J’ai utilisé un connecteur d’équilibrage pour batterie LiPO 6S (un 5S suffit, on a besoin uniquement de 6 pins).

Connecteur LiPO 6S.
J’ai recablé le connecteur avec des fils plus fins que ceux d’origine et colorés. C’est plus pratique.

L’étape suivante va consister à démonter les lunettes. Il y’a 2 vis en dessous puis il faut séparer la coque en 2 délicatement.

Une fois le démontage effectué on constate que tout est dépendant et surtout les 2 modules récepteur sont très intégrés au reste. On ne pourra donc pas les supprimer pour gagner de la place.

Source d’alimentation 5V pour le module true-d

La première chose qui nous intéresse est de trouver une source d’alimentation 5V. Celle-ci, sur ces lunettes se trouve sur le module du milieu. Attention, la soudure est assez fine. Attention, il faut penser à souder 2 fils GND au récepteur. Un va aller sur le GND de l’alimentation et l’autre ira sur le connecteur AV IN (voir ci-dessous).

Le reste du montage se passe sur la plaque avec les connecteurs 3,5 mm pour les entrées/sorties audio/vidéo. Cette plaque se trouve sous le récepteur de gauche des lunettes qu’il va falloir dévisser.

On soude directement sur le connecteur AV IN (au milieu). Cela nous évite de monter un connecteur jack 3,5 mm et à le faire sortir. C’est une option valable qui permet de changer facilement la source vidéo d’entrée.

Sur l’image ci-dessus on a raccordé GND et VIDEO. Les deux pins libres (à gauche du connecteur permettent de souder les sorties audio du module True-D, fils bleu et vert dans mon montage).

On teste les branchements en raccordant la batterie. On doit avoir une image dans les lunettes.
J’ai utilisé un tiny whoop pour envoyer un signal video FPV. On constate sur l’écran du module True-D qu’on reçoit bien un signal video sur l’antenne du bas (indicateur led et barre de signal).
L’image de la caméra du tiny whoop s’affiche bien. Tout semble OK.
On pratique une ouverture sur le coté des lunettes pour faire sortir le connecteur LiPO. J’ai coupé la partie non utilisée du connecteur afin de gagner en hauteur. Attention à l’emplacement du connecteur. Il faut pouvoir remettre les modules des lunettes à leur place 😉

Voila le montage fini. Le module True-D est fixé avec du double face au point de contact avec les lunettes. J’ai utilisé aussi du scotch électrique noir pour bien le solidariser avec les lunettes.

Conclusion

Le montage est relativement affreux mais plutôt fonctionnel. Si vous avez plus de temps à consacrer il est possible d’améliorer les choses avec une fixation imprimée en 3D par exemple. L’avantage de ce type de montage est de garder intact le module True-D ce qui permet lorsque vous en aurez envie de le transférer sur de vraies lunettes Fatshark.

Il est également possible d’installer un DVR en suivant le même principe directeur (alimentation puis raccordement sur AV OUT cette fois-ci).

Nos lunettes retrouvent donc une seconde vie et sont à la pointe en termes de fonctionnalités. On pourra aussi les équiper de bonnes antennes, ici j’utilise une antenne pagoda Realacc et une patch 8dB Spironet de chez ImmersionRC.

Crédits

L’inspiration de cette modification provient d’échanges sur Reddit sur l’installation d’un DVR et sur l’installation d’un module True-D par l’utilisateur FL_Sportsman

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire