Et le FPV numérique HD ? C’est pour quand ?

Eh bien c’est pour maintenant ! … ou presque 🙂

Comme vous les savez nos chers quad utilisent des systèmes vidéo FPV analogiques opérant en général dans la bande de fréquence des 5,8GHz. Le gros avantage de ces systèmes est leur très faible latence permettant un retour vidéo dans les lunettes, écrans ou autres quasiment instantané.

Mais un des inconvénients est la qualité d’image moindre. En effet pas de HD, peu de détails en général, etc.

Mon rêve, et je suis pas le seul, ce serait un système équivalent qui travaille en HD numérique mais c’est difficilement conciliable avec une faible latence.

J’avais repéré, il y’a 2 ans, un projet open-source détournant des émetteurs wifi, le wifibroadcast, qui me semblait très interessant mais difficile à mettre en oeuvre sur un mini quad (2 raspberry Pi, des drivers wifi spécifiques, etc).

Mais aujourd’hui un nouveau produit vient d’apparaître rendant le FPV HD numérique plus utilisable : FPV Blue

Il s’agit d’un ensemble de composants permettant de faire des liaisons FPV HD numériques. FPV Blue propose donc un module d’emission + caméra HD 720p et un récepteur diversité. Le système offre des portées de plusieurs kilomètres sans dégradation de qualité d’image (Long Range donc).

Caméra HD au format 25mm x 25mm, compatible avec les supports standard et émetteur FPV HD.
récepteur FPV HD Diversité FPV Blue
récepteur FPV HD Diversité FPV Blue

Ces modules travaillent en 1,2 GHz pour le moment mais des modules 900 MHz et 2.4 GHz sont également prévus.

MAIS, car il y’a forcement des MAIS avec une nouvelle techno au début :

  • La latence est assez importante : 50 ms. En pratique pour de la course ou du vol en proximité c’est limite mais pour de l’avion, du gros drone ou du vol lent c’est pas mal du tout.
  • Les modules sont gros pour le moment. Beaucoup plus gros que nos émetteurs/récepteurs 5.8GHz.
  • Pas compatibles directement avec nos lunettes car ne fonctionne pas en 5.8GHz. Bien sur il est possible de raccorder le récepteur FPV Blue via un connecteur auxiliaire aux lunettes et autres.

En terme de latence voici ce que ça donne :

Bref, même si c’est relativement peu utilisable pour des microquads de course ou freestyle la techno est très interessante pour des applications de vol longue distance. Je pense que les pros qui conçoivent des drones spécifiques devraient y trouver un certain intérêt pour des applications industrielles par exemple.

Bref, si le produit Blue FPV vous à convaincu il vous en coûtera 750€ pour le modèle avec récepteur diversité. Il fonctionne en 1.2 GHz. PS : une licence radio amateur peut être nécessaire en fonction de votre lieu d’habitation.

Plus d’infos sur le Blog FPV.Blue.

Laisser un commentaire