Nouveau jouet : Controleur de vol Naze32

Dans la série « shopping » commencée cette semaine avec la présentation du cadre Emax Nighthawk 250 je continue avec le contrôleur de vol que j’ai également commandé pour aller avec. Un Naze32.

Controleur Naze32 full rev5
Controleur Naze32 full rev5

Si vous avez suivi un peu les différents articles de ce blog vous avez surement remarqué ma « grande » passion pour les contrôleurs KK2. Celle-ci est liée en grande partie au fait qu’ils sont pas chers, faciles d’utilisation et surtout dotés d’un écran qui permet de faire tous les réglages sans passer par un PC, un téléphone ou tablette … néanmoins ils sont assez limités en termes de fonctionnalités. Il est par exemple impossible de mettre un GPS, le flashage de firmware nécessite un minimum de connaissances et d’outils.

Pour ces raisons j’ai commencé à regarder du coté de ces contrôleurs modernes que sont les CC3D et ici le Naze32.

Parmi les avantages visibles il y’a :

  • La taille au format « mini »,  36mm x 36mm et environ 8 grammes.
  • Le prix abordable, on en trouve pour une 20aine de dollars.
  • Ils sont dotés d’une interface usb (mini pour le CC3D que je possède, micro pour le Naze32).
  • Ils sont dotés de super softs de configuration, OpenPilot GCS pour CC3D et CleanFlight ou BaseFlight pour CC3D et Naze32.
  • Ils sont dotés de processeurs 32 bits (qui permettent un traitement plus précis et rapide des informations des différents capteurs … en théorie).
  • Supportent de multiples formats d’entrée de radiocommande (PPM, PWM, etc.).
  • Support de nombreux modules additionnels (module bluetooth, sonar, gps, bandeaux led, interfaces série,  etc.)
  • Télémétrie.

J’utilise depuis 1 an un contrôleur CC3D mais j’ai décidé de tester le Naze32 pour les raisons suivantes :

  • J’aime pas les connecteurs du CC3D, je préfère des pins standard versus les micro-connecteurs. C’est plus facile pour bricoler, faire des tests.
  • Le Naze32 (tout du moins le full) est doté de plus de capteurs et d’interfaces (magnétomètre, baromètre, interface I2C notamment).

Pour les specs complètes on peut se reporter à ce document (naze32_rev5.pdf).

Pour un article comparatif des deux cartes CC3D versus Naze32 (FPV-Passion)

J’ai acheté ce modèle (Naze32 full rev5) sur Aliexpress pour 22$ avec les frais de port.

Configuration

La carte Naze32 fonctionne avec les excellents firmwares BaseFlight (installé en standard) ou CleanFlight, ce sont des forks de MultiWii. Ceux qui connaissent déjà cette plate-forme ne seront pas perdus.

De mon coté j’ai opté pour CleanFlight (fork de BaseFlight) car les devs se veulent plus rigoureux et qu’on trouve quelques fonctions sympas en plus (support des bandeaux led, in-flight PID tuning, auto-tune, plus de cartes supportées ,etc).

Un bon comparatif des deux firmwares est disponible sur le blog d’OscarLiang.

En résumé très approximatif, si vous voulez quelque chose de stable qui marche bien optez pour BaseFlight. Si vous voulez des mises à jour fréquentes et des fonctionnalités expérimentales optez pour CleanFlight.

Les outils de configuration sont fournis sous la forme d’une application Chrome, Cleanflight – Configurator ou Baseflight – Configurator. Ils sont donc compatibles tout OS (fini les moments de galère pour utiliser certains outils sur mon Mac, c’est pas rien).

Il suffit d’installer le driver USB to UART qui va bien pour votre ordinateur et c’est parti.

J’apprécie la possibilité d’utiliser une interface en ligne de commande pour la programmation de la carte 🙂

Voici à quoi ça ressemble :

La doc de CleanFlight est très instructive et surtout très complète.

Mods intéressants et/ou utiles

Ajouter un module Bluetooth comme le HC-06 Bluetooth serial passtrough afin d’utiliser un soft Android pour la configuration terrain (par exemple, EZ-GUI ou MultiWii Configuration Tool).

PS : le baudrade à configurer pour le Naze32 est 115200 (commande AT+BAUD8)

Utiliser un sonar type HC-SR04 le maintien d’altitude (complémente le baromètre à basse altitude).

Naze32+Buzzer+Bluetooth+Récepteur FrSky D4R-II en CPPM
Naze32+Buzzer+Bluetooth+Récepteur FrSky D4R-II en CPPM

Pour aller plus loin dans la configuration et l’ajout de modules additionnels il y’a également de très bons tutos vidéo sur la chaine YouTube de Painless360.

Une réponse sur “Nouveau jouet : Controleur de vol Naze32”

  1. salut , toujours en étude pour le montage de mon premier drone, je viens de lire pas mal de doc sur la NAZE32, vu qu’elle est presque au même prix que la KK2, pense tu qu’elle soit un bon choix pour débuter (réglages simple pour débutant et ces possibilités d’évolution) et qu’elle soit compatible avec le materiel que tu as indiqué dans tes articles DIY?

    Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.