Holybro Atlatl HV vTX – un émetteur vidéo très cool

Si vous envisagez d’acheter un émetteur vidéo pour votre quad de course le nouveau modèle de chez Holybro, le Atlatl HV devrait vous intéresser.

J’ai utilisé pendant des années des émetteurs pas chers, dans les 10-15$, pour mes montages et ils présentent quelques inconvénients à l’usage :

Un seul niveau de puissance en général. On prend un 200 mW ou un 600 mW ou un 25 mW mais si on veut changer on est souvent obligés de remplacer l’émetteur.

Sélection de canaux fastidieuse, soit on a affaire à des dip switch dont on se rappelle jamais les positions et qui sont pas toujours commodes a atteindre, soit c’est un bouton sur lequel il faut appuyer pendant plusieurs secondes pour changer la fréquence … ou le canal, me souviens plus ….

Bref, il existe aujourd’hui des produits bien plus modernes et pratiques et le Holybro Atlatl HV en est un.

Tout d’abord il faut préciser que ce type de produit n’est pas nouveau. Il existe déjà des émetteurs avec des caractéristiques similaires chez ImmersionRC (Tramp HV) ou TBS (Unify ou Unify Pro) mais on est en général dans les 45-50€ hors frais de port.

Tout d’abord, le Holybro Atlatl HV présente les caractéristiques suivantes :

  • Format stackable (trous 30,5mm permettant l’installation au dessus du contrôleur de vol)
  • Pigtail MMCX vers SMA (installation et démontage facile de l’antenne)
  • Alimentable en 7-42V (donc directement depuis la batterie, sans besoin de régulateur ou autre)
  • Puissances sélectionnables de 15 mW (Pit mode), 25 mW, 100 mW, 200 mW, 400 mW 600 mW
  • 40 canaux
  • Micro intégré
  • Support protocole ImmersionRC Tramp (configuration depuis le contrôleur de vol).
  • 10,8 grammes
  • Environ 30$

La fonction qui m’a fait choisir ce produit est la possibilité de le configurer à distance via l’OSD ou la télécommande Taranis. Fini le besoin de devoir utiliser le dipswitch ou les boutons du transmetteur. On peut tout régler sans devoir toucher au quad !

Pour cela, le Atlatl utilise le protocole Tramp de ImmersionRC. On raccorde donc l’entrée télémétrie du VTX à un UART (TX libre sur le contrôleur de vol).

Sur mon montage, j’ai raccordé le connecteur T(élémetrie) du Atlatl, fil bleu, au connecteur TX1 de mon contrôleur de vol Betaflight F3.

Ensuite, dans Betaflight Configurator on va déclarer pour UART1 que c’est un périphérique de type « IRC Tramp ».


Une fois ce raccordement effectué il vous sera possible de configurer le VTX directement depuis l’OSD Betaflight et vous serez en mesure de régler le canal, la fréquence, la puissance d’émission, etc. Cool non ?

Pour ma part j’utilise directement la télécommande Taranis avec les scripts LUA pour Betaflight pour effectuer ces réglages :

Cela nécessite en plus d’avoir la télémétrie sur la télécommande pour fonctionner, mais comme je l’ai c’est bien pratique.

Si le produit vous intéresse voici plus d’informations :

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire