Eachine Aurora 90 : déballage et premières impressions

J’avais découvert le micro quad Eachine Aurora 90 dans les pré-commandes de Banggood courant décembre 2016. J’ai tout de suite été emballé par la taille, la forme et les fonctionnalités.

Il est enfin arrivé à la maison, occasion de faire un petit déballage sommaire et partager avec vous quelques impressions (spoiler : elles sont mitigées).

Contenu de la boîte

Déjà la boite est plus sympa que celle du QX95.

Une fois ouverte on remarque que tout est un peu en vrac. Mais par contre y’a un Manuel papier qui est bien fait et complet. Je suis ému car pas habitué à avoir un manuel et encore mois en version papier.

Dans la boîte on trouve donc :

  • Le Eachine Aurora 90 (monté)
  • Le Manuel
  • Un kit d’hélices (4) et vis (8)
  • Un chargeur 2S/3S avec câble EU
  • Une batterie Eachine 2S 450 mAh (80C)
  • Un kit d’outils (1 tournevis et une clé allen, suffisants pour démonter le cadre, moteurs et hélices).
  • Un scratch double-face pour fixer la batterie au chassis (en plus du strap déjà fixé au châssis).

L’engin est vraiment petit, le kit est complet et le design plutôt sympa.

Voici quelques vues de l’engin :

La qualité d’assemblage est globalement correcte (soudures, passage de câbles, visserie etc) néanmoins quelques défauts sautent aux yeux et ils sont vraiment frustrants.

L’engin est vraiment chouette mais c’est vraiment agaçant de se dire qu’on doit mettre immédiatement les mains dedans pour corriger des défauts de conception qui n’ont vraiment pas lieu d’être.

Problèmes et solutions

Après avoir tout déballé on a qu’une seule hâte, c’est de tester. La première chose à faire est de binder la télécommande au récepteur. Ici c’est un récepteur FrSky qui va avec ma télécommande Taranis Plus.

L’opération est simple et bien expliquée dans le manuel (sur le Aurora on appuie sur le bouton « bind », facile d’accès et on branche la batterie).

Le bouton « bind » du récepteur frSky est facile d’accès.

Sur la télécommande on crée un nouveau modèle et on configure le récepteur interne en mode « D8 » et on sélectionne [BIND]. On rallume le tout et c’est fini.

Port micro USB

On est prêts à présent à mettre un nez dans la configuration BetaFlight (par défaut : version 3.1 de décembre 2016, target OMNIBUSF3).

On va donc commencer par raccorder le câble micro USB (non fourni) et vérifier la configuration … et là c’est le drame :

En effet, comme vous pouvez de voir ci-dessus, le port est inaccessible. Il est partiellement masqué par la protection d’hélice du moteur 4 et rien à faire (câble fin, contorsions, etc.).

On va donc être obligés d’enlever une des vis de la protection d’hélice afin de faire pivoter celle-ci et accéder au port USB … pas top. Pour faire cela proprement il faut, dans l’idéal enlever l’hélice vissée au moteur pour accéder plus facilement à la vis de la protection …

On se demande à ce moment s’il y’a vraiment un contrôle qualité chez Eachine voire même si les montages sont testés avant leur mise en vente.

Un contournement possible serait de changer l’ordre d’assemblage du RacerCube afin de permettre l’accès au port USB (FC en haut ou en bas au lieu du milieu comme actuellement).

Camera FPV

La caméra n’est juste pas adapté au cadre. Elle est posée là, en travers, avec un peu de double face et en espérant que cela ne se voie pas …

La caméra est en travers, l’antenne bute sur les protections latérales et impossible de la redresser.
De face c’est pire, on remarque que la caméra n’est pas dans l’axe du support.

Heureusement la résolution de ce défaut est très simple et ne coûte rien. C’est incompréhensible que cela n’ait pas été fait avant fabrication …

On enlève la caméra du support (facile, elle ne tient presque pas).
On démonte le support, il est tenu par 4 vis.
On intercale des écrous en nylon de chaque coté et on remet les vis (j’ai utilisé les vis pour hélice M2 fournies en spare car elle sont un peu plus longues). L’antenne a suffisamment de place à présent.
2 circlips servent à fixer fermement la caméra sur son support. On fera juste attention à ne pas trop écraser les fils de la caméra.

Problème résolu.

Problème de réception à courte portée

Assez déroutant. La réception du signal de la télécommande est très mauvaise (pertes de signal) lorsque le quad et la télécommande sont à moins d’un mètre l’un de l’autre.

La télécommande crie « telemetry lost, RSSI critical, telemetry recovered » en boucle. On a envie de la fracasser par terre au bout de 2-3 minutes.

Dès qu’on s’éloigne de plus d’un mètre le signal est bon et stable …

Pour un mini-quad qui a vocation a être utilisé aussi en intérieur c’est vraiment gênant …

Je pense a terme remplacer le module récepteur frsky+buzzer du MiniCube par un FrSky XM et un mini buzzer séparé.

Hélices

Les hélices quadripales fournies par défaut sont vraiment de qualité très basique. Elles fonctionnent néanmoins. Je les ai remplacées par des hélices tripales DYS 2030 qui sont plus jolies au passage.

C’est tout pour les quelques défauts et améliorations faciles. Voici quelques images du coeur de l’Aurora.

Détails des composants du Aurora 90

Le MiniCube et son récepteur FrSky.
L’emplacement pour la batterie

Les protections d’hélices en carbone.
77,9 grammes sans batterie.
110 grammes AUW.

Configuration BetaFlight

Le Aurora est déjà préconfiguré et la configuration BetaFlight consiste surtout à vérifier que les canaux de la télécommande fonctionnent correctement, qu’ils sont bien centrés et que les switch pour les modes de vol et pour armer les moteurs sont configurés.

A noter que DShot est activé par défaut ainsi que l’OSD et ça c’est chouette.

Voici la configuration d’usine du Eachine Aurora 90 (PasteBin)

Conclusion

Après correction des défauts on se retrouve face a une petite machine très sympa, nerveuse et maniable. On a environ 440g de poussé et un temps de vol réel de 3-4 minutes.

Le Aurora 90 vole très bien en intérieur et après plusieurs chocs rien de cassé et j’ai hâte de continuer les tests (ayant une seule batterie il faut un peu de patience) :p

Je reste convaincu que c’est un super montage, dommage que la conception soit bâclée sur certains détails par Eachine.

Un autre problème, logistique, il est difficile de trouver des batteries supplémentaires a date. La batterie d’origine n’est pas encore en vente (LiPo 2S 450 mAh 80C) et les batteries équivalentes sont en cours d’approvisionnement. J’ai pas encore testé avec une batterie 3S, a priori ça va être trop.

Bref, est-ce que je le conseille ? Oui si vous êtes un peu bricoleurs, éventuellement prendre les composants en kit et faire soi même le montage (avec au passage des moteurs DYS BE1104 et le cadre original AXC Halo qui est bien mieux fini ).

Si vous voulez vous faire votre propre avis : Eachine Aurora 90, 145,99$, Banggood

 

10 réponses sur “Eachine Aurora 90 : déballage et premières impressions”

  1. Bonjour,

    Je viens de faire l’upgrade d’un racer sous F3 10DO avec Cleanflight, tout naturellement pour l’intérieur j’ai pris l’aurora 90, mais est il possible pour simplifier ma pauvre compréhension des configuration de mettre l’aurora en cleanflight?

    Merci,
    Bertrand

    1. Bonjour Bertrand,

      c’est probablement possible de le passer sous Cleanflight (le type de carte étant Omnibus F3). Par contre c’est pas vraiment nécessaire de le faire, si vous connaissez Cleanflight, Betaflight ne vous posera aucun souci de prise en main (interface et fonctions principales identiques).

      A savoir, le passage sous Cleanflight vous fera perdre l’OSD (supporté seulement sous Betaflight).

      1. Bonjour,

        Merci pour cette réponse précise. De ce que j’ai vu effectivement, niveau différence, il faut aller plus loin pour les trouver… 🙂
        Par contre, du coup je vais faire l’inverse, je vais upgrader la F3 de mon Racer 250 (Eachine) pour coller à la même configuration que l’Aurora, rien qu’en terme de logiciel .. 🙂

        NB: J’adore l’Aurora, et le conseille vivement…

        Merci en tout cas,
        Bertrand

        1. Oui c’est le plus simple, j’ai fait la même chose au final. Cleanflight est généralement plus stable que betaflight mais pour les fonctions ce dernier est mieux. À mon sens 🙂

  2. Bonjour,

    Petite question concernant le firmware du récepteur FrSky, est-il compatible EU-LBT ou est-ce un Firmware non-EU ?

    Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.